17/01/2006

Voilà c'est fini...

Je viens de tout effacer, un an de ma vie, post après post, tout est parti, je ne reviendrai plus ici...

Tout ça en une nuit, juste avec tes quelques mots jetés en pleine figure, tu as jeté le doute ici, en une nuit une seule, tu as tout fichu par terre! Tout sera différent, je ne contrôle plus rien, ma vie va sûrement changé, juste avec quelques mots, jetés sur un blog, un simple blog comme tu dis! Pour moi, ce n'était pas "rien qu'un blog", j'ai ouvert ces pages il y a un an dans une souffrance énorme, je n'avais d'autres moyens de sortir tout ce que je ressentais ailleurs, non ce n'était pas qu'un simple blog! si seulement tu le savais... Au fil des jours j'ai partagé mes peines, mes joies, mes coups de gueule et mes coups de coeur, j'ai livré ce que j'avais dans le coeur, sans jamais être jugée, sans jamais essuyer une seule remarque désagréable, et toi en une nuit, tu as tout gâché... oui, alors d'un côté tu as gagné, et ça je ne peux pas le supporter!

Parce que je ne voulais pas jouer, parce que tu ne devais pas gagner, et pourtant...

Je ne sais pas qui tu es, j'espère juste que je ne te connais pas parce que sinon, ce serait pire, pire et terrible de savoir que quelqu'un de mon entourage m'en veut à ce point là... qu'est-ce que je t'ai donc fait? Si tu avais le courage de te sortir de l'ombre pour que je puisse savoir pourquoi... je ne me fais pas d'illusion, tu n'auras pas cette délicatesse, visiblement c'est ce que tu voulais, que je sois blessée... tes menaces et tes insultes ont eu raison de mon envie de rester, tu peux donc être sattisfait.

A vous qui avez partagé tant et tant de choses ici avec moi, mes joies, mes peines les plus lourdes, vous qui avec vos mots avez rendu les choses plus légères parfois, un mail, un message, un mot doux, je suis triste de n'avoir plus de traces de tout ça, mais je garde ça au chaud, quelque part dans mon coeur... vous me manquez déjà, vous serez là, quelque part et je passerai vous voir, promis!

Merci à vous tous, mon Isa-belle, Jean-Louis, Emi, Muffy, Kathy, Baby, Fred, Ange, Bateau Ivre, Babylou, Armand, Fléa, Frany, Bloodflower, Le râleur, Oli, Eric et tous les autres, la liste est tellement longue! Bonne route à vous,

je vous embrasse,

bisdoux, Nanou

15:33 Écrit par Clochette | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

Commentaires

tu vas me manquer ma Nanou.... est ce qu'il n'était pas mieux d'ignorer , les imbéciles se lassent de l'être au bout d'un moment , ici il ou elle a gagné et c'est tellement idiot .
je t'embrasse très fort et surtout prend soin de toi.

Écrit par : baby | 17/01/2006

... Même si je n'aurai plus le plaisir de venir te lire, je sais que notre amitié elle ne s'arrêtera pas ... Prends bien soin de toi ma chère Nanou !!!

Gros bisous

Écrit par : Fred | 17/01/2006

Proposition pas du tout indécente! Chère Nanou,
Je t'ai répondu chez moi...
Mais j'y pense: tu peux même envoyer tes posts sous forme de commentaires chez moi (avec des liens "http://pix.nofrag.com/" pour les images). Je peux les refuser mais les classer dans Outlook... Tu demanderais à Fléa de donner un password pour que je sois certain que ce n'est pas le con qui se fait passer pour toi...
Tes posts seraient intercalés entre les miens...
Et j'y gagnerais peut-être des lecteurs... (donc j'y gagnerais aussi: lol)
Amitiés.

Écrit par : Armand | 17/01/2006

VIENS lire ton poème ma nanou ! il est à toi !

Écrit par : b.i | 17/01/2006

décidément Armand tu confirmes mon post ! c'est triste

bonne route nanou !

Écrit par : AL | 17/01/2006

Je suis passé quelques fois ... venant par le lien proposé chez Armand. Discrétos, je n'ai pas laissé de commentaires mais aujourd'hui, j'en ai vraiment envie. Je regrette vraiment qu'un départ, le tien, soit forcé par des agissements d'égoûts! Je te souhaite de trouver de nouvelles pistes où lire ta vie et la partager sans jugement et sans éclaboussures.

Écrit par : FC | 17/01/2006

Bonsoir ma p'tite fée.... je viens de lire ton p'tit mot avec un immense regret!
je regrette ta décision mais je la respecte, je ne connais pas
les raisons du pourquoi, du comment sauf qu'il y avait un blaireau
qui trainé par ici.
Je t'envoie un p'tit mot dès que mes anges sont au dodo,
mais ici je te dis déjà prends trèèèès bien soin de toi,tu me manques déjà
toi aussi.
j't'embrasse ma douce Clochette
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Écrit par : Isa | 17/01/2006

.... Bonsoir ma petite fée... moi qui ne passe que rarement sur les blogs, je découvre que tu pars... mais nanou, tu ne dois rien à personne !!!! Ces pages sont les tiennes ! Et quoi qu'on ait pu te dire ou t'écrire, l'essentiel n'est pas dans ces mots visiblement 'destructeurs', mais bien dans ces mots que tu as reçu depuis ton entrée dans ce monde de bloggeurs ... Ceux qui t'aiment ont tjs été là et seront tjs là ! Alors au diable ces éléments perturbateurs ! Vis ! Vis comme tu veux vivre les choses, vis pour toi et non pour les autres, vis comme si demain tu n'étais plus, comme si rien ne pouvait t'atteindre... et si malgré tout tu ne devais plus poster, c'est à beaucoup que tu manqueras... Tu sais où me trouver de toute façon... Je t'embrasse tendrement

Écrit par : katy | 17/01/2006

Les commentaires sont fermés.