31/03/2006

Toi qui m'a tant aimée...

Je rentre de l'hopital, ma Maman a été transférée à Saint-Luc, elle a rejoint son monde, celui de la maladie.

Elle a atteint un stade de la maladie qu'on appelle cancer généralisé, le medecin nous a expliqué que lorsque les métastases atteignent le cerveau c'est signe que c'est la maladie qui est train de gagner, le combat est inégal! Merde! Maman n'a plus la force de combattre ce Colosse qui envahit tout son corps, elle est tellement faible d'un combat qui dure depuis six mois maintenant!

Elle a vu son petit frère aujourd'hui, il habite en France et on ne le voit malheureusement pas souvent, il l'a fait rire, elle était heureuse de le voir, elle riait comme une petite fille insouciante, inconciante du danger qui la ronge jour après jour... on a ri avec elle, c'était surréaliste!

Le medecin est arrivé, il lui a expliqué avec des mots presque enfantins qu'une vilaine chose lui compressait le cerveau et l'empèchait d'avoir les idées claires, à cause des lésions dans son cerveau... on va maintenant tout faire pour que cet oedème diminue et que vous retrouviez vos facultés intelltectuelles madame, vous comprenez?

"Tu comprends ce que dit le docteur Maman?"

Réponse évasive... oui... elle est de nouveau incohérente, elle est épuisée...

Tout le monde s'en va, elle me regarde pleurer et prend doucement ma main: "J'ai une tumeur au cerveau Nanou? "

"OHHH maman, oui, c'est ça, tu as bien compris ce que t'a dit le medecin, tu as tout compris...!!!"

"Oui mon ange, j'ai compris..."

"On va tout recommencer alors? Le traîtement, les rayons, la chimio?"

"Oui Maman, on recommence..."

Comment lui dire que ce n'est que palliatif, qu'elle ne sortira sans doute pas de cet hopital? COMMENT mon Dieu???

Comment dire à la personne qu'on chérit le plus au monde qu'elle va s'en aller? Qu'elle doit se préparer, mais bon sang qui peut se préparer à ça? Personne !!!

Je veux encore la voir rire pour rien comme elle le fait si bien, entendre la douce et jolie chanson qui dit "ma Nanou, c'est Maman..." Et ça c'est intolérable! je ne sais pas dire "PLUS JAMAIS".

19:19 Écrit par Clochette | Lien permanent | Commentaires (16) |  Facebook |

Commentaires

chère Nanou pour l

Écrit par : jojo | 31/03/2006

désolée je suis émue par ce que je viens de lire et pour la première fois...des mots virtuels me font pleurer. Je suis tellement désolée nanou...car par ces mots, je revois le regard perdu de mon père il y a deux ans. Tu as raison, on ne se prépare pas à ça ! courage ma féeclochette
je t'embrasse bien fort !!!!

Écrit par : jojo | 31/03/2006

je suis là... je suis vrmt mais vrmt dsl chacun de ces textes me font pleurer ,...je me suis pi etre trompée d'étude ... je fais infirmiere et je ne supporte déjà pas ça virtuellement...alors que vais je devenir dans ma profession??? bisous nanou et accroche toi!!!! profite de chak instant k il vs reste vis les à du 1000 à l'heure!!!!bisous

Écrit par : tite fée | 31/03/2006

Nanou, je suis désolée de ce qui vous arrive ce que tu vis me laisse sans voix et me touche ,
gros bisous

Écrit par : Gibritte | 31/03/2006

Ma Nanou... que te dire si ce n'est que je comprend ce que tu ressens et te dire aussi que mes pensées sont auprès de toi, je te souhaite de la force et à ta maman aussi , c'est tellement dur de voir les gens que l'on aime souffrir et dieu sait combien ca doit être douloureux pour ta maman de vous voir souffrir aussi suite à son état. la vie semble parfois si injuste, pq doit on perdre ceux que nous aimons tant!
Courage ma Nanou.
je t'embrasse de tout mon coeur

Écrit par : baby | 31/03/2006

Pas facile de trouver des mots pour expliquer cela à ta maman.. C'est compréhensible, n'en cherche pas, ils viendront sans doute seul... Ta présence près d'elle est la plus belle chose que tu puisses lui offrir. Vous êtes dans mes pensées toutes les deux. Je t'embrasse

Écrit par : jicé | 01/04/2006

Je passe.... te voir car depuis hier tu occupes toutes mes pensées.
J'ai mal pour vous, et ça fait mal de lire ta douleur,
profite de chaque instant qu'il vous reste ensemble,
car une maman qui s'en va c'est dur et laisse un grand vide derrière soi.
Mais on est tous près de toi, et tu sais qu'on aime notre Clochette virtuelle.
J'pense très fort à toi ma Nanou, j't'embrasse

Écrit par : Isa | 01/04/2006

Bonsoir Nanou, Je ne suis arrivé que le 18 mars dans la blogosphère et je savais rien de tout ça. Je ne peux que te souhaiter bon courage, comme tu le dis personne n'est préparé à ça.
Toutes mes pensées t'accompagne
Gros bisous
Cricri

Écrit par : CRICRI | 01/04/2006

ma tite fée je passe te faire un bisou et moi aussi, comme Isa, j'ai bcq pensé à toi depuis hier soir. prend soin de toi surtout car elle a besoin de toi maintenant.

Écrit par : jojo | 02/04/2006

Je te donne une partie de mon énergie... ... Ainsi qu'à ta maman...
Vivement qu'au lieu de faire des c..... l'homme s'attaque vraiment à ces fléaux que sont ces maladies crapuleuses....
Salutations amicales, et donne un bisou de ma part à ta maman, ça lui donnera de la force...

Écrit par : marc | 02/04/2006

... L’émotion est au rendez-vous et c’est le cœur serré que je viens te saluer, je ne sais quoi ajouter, je te dis seulement courage !
T’embrasse à bientôt.

Écrit par : scoodi | 02/04/2006

je n'ai pu te lire jusqu'au bout... cette situation, je l'ai vécue il y a peu.. je sais combien c'est pénible. Surtout ce sentiment d'impuissance devant ceux qu'on aime et qui souffrent.
Quelle saloperie cette foutue maladie!!!!!
Mille pensées de courage...

Écrit par : pierre de lune | 02/04/2006

bon courage courage a toi a ta maman et dit lui que tu l'aime redis le lui mainte et mainte fois je crois que c'est ce qu'elle a besoin d'entendre en ce moment
bon courage si tu veus parler je suis là courage de tous coeur
amicalement paty

Écrit par : paty | 03/04/2006

... Pensées pour cette épreuve, Fée Clochette. J'ai aussi accompagné mon père pendant 2ans d'un cancer généralisé. Quelle merde ces trucs.
Courage.

Écrit par : piel | 06/04/2006

Oh ! Je ne sais que dire... Ma maman est en rémission depuis plus d'un an après une très longue chimio. Nous croisons les doigts, mais le doute restera présent, au moindre rhume, au moindre malaise.
Oui, il faut s'y préparer, et aussi garder le sourire devant elle tant qu'elle sait rire, pleurer en cachette d'elle, espérer que la souffrance ne durera pas trop, ne sera pas trop intense.
Dur moment de l'existence dont il faut sortir...
Je te souhaite beaucoup de courage.

Écrit par : marirose | 06/04/2006

courage bonjour je c'est se que tu peux ressentir moi j'ai perdu mon papa il y a 3 ans d'un cancer et ma douleur est toujour aussi profonde il me manque il avais que 39ans , courage la vie continue , il veux apprendre a vivre avec ca douleur c'est dur biz

Écrit par : pascale | 09/05/2006

Les commentaires sont fermés.