31/03/2006

Toi qui m'a tant aimée...

Je rentre de l'hopital, ma Maman a été transférée à Saint-Luc, elle a rejoint son monde, celui de la maladie.

Elle a atteint un stade de la maladie qu'on appelle cancer généralisé, le medecin nous a expliqué que lorsque les métastases atteignent le cerveau c'est signe que c'est la maladie qui est train de gagner, le combat est inégal! Merde! Maman n'a plus la force de combattre ce Colosse qui envahit tout son corps, elle est tellement faible d'un combat qui dure depuis six mois maintenant!

Elle a vu son petit frère aujourd'hui, il habite en France et on ne le voit malheureusement pas souvent, il l'a fait rire, elle était heureuse de le voir, elle riait comme une petite fille insouciante, inconciante du danger qui la ronge jour après jour... on a ri avec elle, c'était surréaliste!

Le medecin est arrivé, il lui a expliqué avec des mots presque enfantins qu'une vilaine chose lui compressait le cerveau et l'empèchait d'avoir les idées claires, à cause des lésions dans son cerveau... on va maintenant tout faire pour que cet oedème diminue et que vous retrouviez vos facultés intelltectuelles madame, vous comprenez?

"Tu comprends ce que dit le docteur Maman?"

Réponse évasive... oui... elle est de nouveau incohérente, elle est épuisée...

Tout le monde s'en va, elle me regarde pleurer et prend doucement ma main: "J'ai une tumeur au cerveau Nanou? "

"OHHH maman, oui, c'est ça, tu as bien compris ce que t'a dit le medecin, tu as tout compris...!!!"

"Oui mon ange, j'ai compris..."

"On va tout recommencer alors? Le traîtement, les rayons, la chimio?"

"Oui Maman, on recommence..."

Comment lui dire que ce n'est que palliatif, qu'elle ne sortira sans doute pas de cet hopital? COMMENT mon Dieu???

Comment dire à la personne qu'on chérit le plus au monde qu'elle va s'en aller? Qu'elle doit se préparer, mais bon sang qui peut se préparer à ça? Personne !!!

Je veux encore la voir rire pour rien comme elle le fait si bien, entendre la douce et jolie chanson qui dit "ma Nanou, c'est Maman..." Et ça c'est intolérable! je ne sais pas dire "PLUS JAMAIS".

19:19 Écrit par Clochette | Lien permanent | Commentaires (16) |  Facebook |

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

La vie est injuste! Les medecins étaient confiants, son cancer parti... la vie revenait doucement...

Et hier on a trouvé ma Maman sans vie, sans mémoire, sans force!

Elle ne m'a pas reconnue, Maman ne reconnait pas sa petite Charlotte qu'elle aimait tant, sessoeurs qui sont aujourd'hui sa seule famille... Elle ne voit que par intermittance, n'entend pas tout, cherche ses repères qui ne sont plus là... Cette saleté a envahi son cerveau! Mon dieu! Elle va s'en aller cette fois c'est une certitude! Prépare-toi Nanou, tout le monde me dit ça mais personne ne peut me dire comment on se prépare à ça!!! Comment faire? La branche qui me retient depuis 32 ans va craquer, mes repères aussi vont s'envoler! Maman est institutrice elle vit de ce qui est dans sa tête, et tout ça s'en va petit à petit, elle qui savait tant de choses, qui s'intéressait à tant de choses, tout s'efface, sa tête était la seule chose qu'elle ne voualit pas perdre et voilà... c'est fait...

Au secours! je ne veux pas qu'elle s'en aille, pas encore, s'il vous plaît, laissez-la moi encore un peu! J'ai encore tant de chose à lui dire, à l'aimer, à faire avec elle!

Mon petit bonhomme va perdre sa Bambi, qui l'aime tellement .. qu'est-ce que vais lui dire??? La vie l'a

déjà tellement brisée, abîmée et blessée... elle va maintenant me la prendre, mais pourquoi ne peut-on pas la laisser tranquille??? C'est injuste, elle ne fait de mal à personne, au contraire, elle aime tant ceux qui l'entourent!

Elle vit dans un monde où les enfants sont rois et ls adultes ne la comprennet pas, elle a sa façon bien à elle de voir la vie et ses urgences sont souvent dérisoires aux yeux des autres, mais elle aime, elle aime sans conditions, sans rien demander en retour, elle aime tout simplement! On l'a souvent peu ou mal comprise, c'est une originale, elle est unique te moi elle va me manquer comme on manque d'aire pour respirer, comme on manque d'eau en plein été... comme on manque de soleil quand l'hiver se fait trop long... Elle va s'en aller. Sans mémoire, c'est le pire je crois! Mais elle ne va plus souffrir, non elle va enfin connaître la paix près de ceux qu'elle a aimés... ils t'attendent Maman depuis longtemps... quand viendra le moment je serai près de toi et je te tiendrai la main, tout ira bien, là-bas tu n'auras plus jamais mal. Je t'aimais je t'aime et je t'aimerai... sois sans crainte.

 

 

09:10 Écrit par Clochette | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

29/03/2006

 

A quoi peut bien ressembler le visage de l'absence?

 

 

18:03 Écrit par Clochette | Lien permanent | Commentaires (12) |  Facebook |

28/03/2006

 

 

"Un coeur sensible ne convient pas à celui qui porte une épée..."

William Shakespeare

 

18:43 Écrit par Clochette | Lien permanent | Commentaires (125) |  Facebook |

27/03/2006

Wanted... alive!!!

 

Recherche Armand désespérément!!!

Si tu passes par ici... donne-moi de tes nouvelles...

Moi aussi j'espère que vous allez bien...

19:52 Écrit par Clochette | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

26/03/2006

You're my only hope...

 

There's a song that's inside in my soul
It's the one that I've tried to write over and over again
I'm awake in the infinite cold
But you sing to be over and over again
  
So I lay my head back down
And I lift my hands and pray
To be only yours, I pray
To be only yours I know now
You're my only hope
  
Sing to me the song of the stars
Of your galaxy dancing and laughing and laughing again
When it feels like my dreams are so far
Sing to me of the plans that you have for me over and over again
  
  
I give you my destiny
I'm givin you all of me
I want your symphony singing in all that I am
At the top of my lungs
I'm giving it back
  
 

 

13:42 Écrit par Clochette | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

25/03/2006

 

J'aime pas ce que je ressens...

J'aime pas attendre...

J'aime pas dépendre...

 

 

13:11 Écrit par Clochette | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |