12/01/2008

Vide...

Voilà, Noël s'en est allé... sur la pointe des pieds...

Une année de plus sans toi, alors que tout le monde se réjouit de cette nouvelle année qui arrive, moi je compte les centaines de jours qui s'ajoutent à mon chagrin. Combien de jours encore, combien de mois pour que la peine soit moins lourde, pour les larmes ne coulent plus? Des mois à sourire, à dire "oui je vais bien merci" alors que mon coeur est vide, vide de toi, de ta voix, de ton rire.... D'autant diront "Ca passera ma grande!" mais quand? Quand est-ce que je dirai oui "Je vais bien" pour du vrai? D'un côté je l'espère tellement, tant la peine est lourde à porter, d'un autre si je vais bien c'est que tu auras disparu, perdue dans les nombreux souvenirs qui font une vie... Et ça je ne veux jamais que ça arrive! Pourtant la vie continue, avec son lot de joies, de peines et d'angoisses, mais la différence c'est que tu n'es plus là pour les partager avec moi, pour les entendre et me dire de ta voix si précieuse, "ça ira mieux demain ma Nanou!" , cette voix qui me manque tant , parfois je me surprends encore à vouloir t'appeler, ça dure une seconde le temps que le réel me revienne en pleine figure! Je dois maintenant fermer les yeux et me concentrer pour t'entendre encore, je replonge le nez dans ton parfum pour te sentir encore un peu, mais c'est si peu! Si peu!!!  Je suis vide et j'ai mal de ne pas arriver à trouver la force de passer le cap, celui de la peine parce que tu disparaîtras encore un peu plus...

20:01 Écrit par Clochette | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook |

Commentaires

Passée te souhaiter ... plein de force, de courage ...
... pour continuer sans elle, pour continuer avec elle ... Elle est partie ... pourtant toujours aussi présente avec toi en toi ...Laisser le temps au temps ...
Je suis de tout coeur avec toi petite fée...

Écrit par : Sof | 12/01/2008

une heureuse année 2008 pour toi et tes proches rita

Écrit par : rita | 13/01/2008

un coeur en peine je connais aussi. Tous les encouragements du monde n'effaceront jamais la perte de ta maman. Tu garderas cette boule dans la gorge mais ça passera ma nanou...ça passera. Avec le temps le vide ne disparaitras pas mais...tu t'habitueras.
bisous à +

Écrit par : jojo | 14/01/2008

Merci ...pour ton passage et pour tes voeux.
Je reconnais que mon orbite s'est éloignée de la blogosphère mais qui sait... les comètes ont parfois aussi des orbites imprévisibles.

Je te souhaite une douce année 2008, qu'elle te mène comme un pont au delà des manques et des vides. Les êtres disparus ne reviendront pas mais il y a tant d'autres rencontres à faire...

Alors, où qu'elle soit, ta maman préfère sans doute que tes pensées vers elle soient des sourires plutôt que des larmes...

Bon, voilà... enfin c'est ce que j'en dis.

A+, petite fée.

Bises

Écrit par : D. | 14/01/2008

J'ai lu tout en te serrant très fort dans mes bras
Je t'embrasse si fort

Écrit par : Ange | 17/01/2008

B'soir tite fée.... Je suis émue de lire ce post,y a des absences qui font mals, auquels on ne s'habitue pas...
Noah te remercie de tes passages,passe une bonne soirée, a bientôt

Écrit par : Isa,David et Noah... | 19/01/2008

Je te promets... que le chagrin passe mais que le souvenir reste fort. Oublier de pleurer ne veut pas dire que l'on oublie la personne qui le provoque indirectement. Tu sais que j'ai vécu la même chose que toi, et aujourd'hui quand je dis "je vais bien" je ne mens pas! Plus encore, je sais que c'est ce que ma maman aurait voulu! La tienne non plus ne supporterait pas de te savoir malheureuse...Alors miss, il faut que tu ailles bien... pour elle! Courage et bisous

Écrit par : Syolann | 23/01/2008

Touchée Je suis tombée sur ton site par hasard , il m'a bcp ému - Je ne m'entends pas très bien avec ma mère et c'est là combien je me rends compte qu'il faut oublier ses différents et profiter des bons moments car la vie se sait être parfois cruelle.
Ton message m'aura permit d'y réfléchir..Merci pour tout et je te souhaite plein de bonnes choses . Sandrine

Écrit par : DEMEURE | 24/01/2008

en effet... dire aux gens qui nous sont proches combien on les aime n'est jamais, jamais assez!!! Il arrive toujours trop tôt le moment où on ne saura plus leur dire comme ils ont fait de notre vie un jardin d'mour et de fleurs de tendresse, tu sais une maman c'est tellement précieux, tellement unique comme lien que rien ne le remplacera jamais. J'ai un petit garçon et un amoureux qui sont des biens très précieux eux aussi mais cet amour-là, sans aucune condition, sans aucune demande en retour c'est inimaginable tellement c'est "normal" et puis un jour il disparait... pour toujours!!! Alors serre-là très fort autant de fois que tu le pourras, mets tous ces différents de côté le temps d'un calin, Ta Maman n'attends sans doute que ça!!! fais-lui en un pour moi!!! ça me touche que mon histoire t'ai ouvert une petite porte, bonne chance ;-)

Écrit par : nanou | 24/01/2008

C'est drole en te lisant , j'ai des moments ou je me reconnais... C'est pas ma maman ke j'ai perdue mais tu sais a quel point elle comptais pour moi et à moi aussi elle manque ... Et ya une semaine , j'ai aussi voulu l'appelle , pour mes résultats d'exams , ces si bizarre ...
Mais je sais kelle est tout près Nanou , ta maman , ma Ray est juste là dans notre coeur et elle nous laissera jamais tombé ...
Tu me manque aussi , gro bisous ma NAnou et je taime fort !!!

Écrit par : Cha | 01/03/2008

je repasse relire quelques uns de tes posts et celui-ci m'a tout particulièrement touché.
j'espère que tu vas bien nanou et que la peine s'est un rien effacée.
prend soin de toi
jojo alias abrahamlincoln
;)

Écrit par : jojo | 06/08/2010

Les commentaires sont fermés.