05/02/2008

Vous avez dit intimité?

 45t_ordinateur_2006

Hier après-midi, Sophie, une étudiante en psychologie a "disséqué" mon "désir de partager mon intimité sur un blog"... Je m'en suis posée des questions!  

"Journal intime, relation quotidienne de cette part de l'existence que l'on peut se confier à soi-même sans avoir à en rougir."  Ambrose Bierce

Qu'est-ce qui nous pousse à nous livrer sur des pages que tout un chacun peut lire, interpréter, voire même juger?

"Un livre est une bouteille jetée en pleine mer sur laquelle il faut coller cette étiquette: attrape qui peut!" Alfred de Vigny

Le blog se situe visiblement entre le journal intime et le livre, entre l'intime et l'extime (j'ai compris le sens de ce terme hier après-midi!).En guise d'explication, l'extimité est l'intimité extériorisée: ou un comportement qui consiste à montrer en public ce qui traditionnelement était réservé à la sphère privée ou à l'intimité personnelle.                                                            "Par exemple, les blogs - aussi appelés "journal intime en ligne" - permettent à tout un chacun de raconter son quotidien au jour le jour, souvent avec des détails qui étaient réservés au cercle familial et amical. Aujourd’hui des milliers d’adolescents affichent leur vie sociale, amicale, voire amoureuse, avec plus ou moins de détails réels ou inventés, sur la grande toile. Le fait de montrer son nombril et de laisser son string dépasser de son pantalon font partie de cette tendance actuelle à l’extimité. Il s’agit de montrer ce qui autrefois était intime." Serge Tisseron dans  l'Intimité serexposée, Paris, Hachette, Coll. Pluriel

C'est assez difficile en fait d'expliquer les raisons qui poussent certains à confier leurs pensées les plus personnelles de manière aussi publique, c'est d'ailleurs une question que je ne m'étais pour ainsi dire jamais posée! Quel(s) intérêt(s) trouvons-nous à exposer aux autres ce que nous vivons, ce que nous ressentons face aux événements de nos vies? Le but premier est à mon avis de s'exprimer, librement sans contrainte. Le contenu c'est autre chose, que ce soit une passion, un compte rendu d'activités diverses, un passe-temps ou encore un défouloir face à une actualité ou une société, et aussi le fameux journal personnel, souvent contesté,critiqué voire analysé. Il est évident qu'il existe une sérieuse antinomie entre les idées de "journal intime" et le côté "public" du web-blog, on écrit nos pensées intimes et on les publie ensuite au tout venant! Quel contradiction!  Est-il important d'être lu, ou tout simplement est-il important de les dire? Personnelement, je n'éprouve aucune sorte de satisfaction à être lue ou à être commentée, même si les commentaires laissés ici ont souvent été d'un grand réconfort, témoins d'un certain lien pour ne pas dire d'un lien certain avec des gens qui pourtant ne sont "que virtuels" mais là est toute la question! Il peut paraître aussi tordu de parler d'amitié virtuelle, mais si on considère qu'un ami est une personne à qui on confie des choses, qui nous comprend et qui nous écoute, avec qui on partage des idées, des évènements quotidiens, on est bien dans le domaine de l'amitié.... Mais je rassurerai tout le monde en faisant bien la différence entre mes amis et ceux qui me laissent une trace de leurs passages parfois très réguliers! Parfois, l'envie de passer de "l'autre côté"de l'écran (expression qui visiblement a intéressé Sophie!) a été plus forte et le virtuel a rejoint le réel! C'est là où les choses se mélangent, où l'extime redevient intime....

 

Quand Sophie m'a posé la question hier de savoir ce que je considérais comme mon intimité, sur une échelle de 1 à 10, j'ai eu du mal à classer les choses! Mais sans doute les pages qui défilent ici sont un morceau de la réponse...

11:35 Écrit par Clochette | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |